Histoire de la commune

La commune de Lanrodec a une superficie de 31,92 km² pour 1295 habitants. Elle est située entre deux grandes villes, Saint-Brieuc et Guingamp.

Elle devient une commune en 1790 et ne compte que 4 ou 5 maisons dans le bourg, cependant on trouve l'appellation "Lanrodec" dès 1543.

​​​​​​​L'origine du nom de la commune vient de l'ancien breton "lann" qui signifie ermitage et de "roc" qui veux dire cercle ou encore roue, ce qui signifirait "lande qui tourne autour" d'après Benjamin Jollivet.
 
La commune a été l'endroit de plusieurs moments de la guerre des Chouans. En avril 1796, 150 chouans séjournent pendant deux jours, puis sont mis en déroute dans le bois de Malaunay.
Dès 1800, ils occupent à nouveau Lanrodec, d'où les Gardes Nationaux de Châtelaudren les délogeront.
 
Pendant la seconde guerre mondiale, Lanrodec a son lot d'évènement tel le 3 juillet 1944 quand les Allemands furent attaqués par des Maquisards non loin de la ferme de Durcen, qui fut dès le lendemain brûlée.
Puis le 26 juillet 1944, trente hommes du Maquis de Plésidy attaquèrent un convoi allemand où il y eut deux camions détruits. 
Il y avait à Lanrodec un groupe de personnes résistants et qui poursuivaient une activité professionnelle tout en ayant leurs armes cachées dans le cellier de la ferme Gallardon.
 
Lanrodec sera marqué par deux familles nobles, la première est celle des Perrien, et la seconde celles des Coëtando.
 
Le premier prêtre serait Mr Le Boucham rolland en 1682, et le premier maire Mr Le Belleguic Charles de 1798 à 1801.


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.